Recherche

Aurélien Di Sanzo

Mars 2017…

Trois événements vont marquer ce mois de Mars:

  • Tout d’abord, ma participation au Printemps des Poètes à Verneuil sur Seine le samedi 18 mars. L’événement aura lieu à la Médiathèque de 10h à 13h puis de 15h à 18h, l’après-midi sera consacrée à une scène ouverte où chacun (poètes et public), pourra déclamer à son gré. Cette année, le thème est Afrique(s). Plus d’informations avec le programme ci-dessous.
  • Mon mémoire de fin d’études Les Francophilies finlandaise et scandinave, l’imaginaire nordique en France, de 1870 à aujourd’hui, est édité par mon Master sous la collection Mémoires en poche. Plus d’informations bientôt mais vous pouvez déjà découvrir la première et quatrième de couverture.

pre-maquette-couv-francophilies-orange-page-001

  • Après être sorti en portugais, espagnol et italien, L’aube de nos solstices va sortir en anglais. La traduction vient d’être terminée et le livre sera bientôt disponible au format e-pub sur Amazon.
Publicités

La personnalité du mois – Emma Ruth Rundle (31/01/2017)

Emma Ruth Rundle est une chanteuse basée à Los Angeles. Si elle officie dans les groupes de post rock Red Sparowes et Marriages, c’est sa carrière solo qui a été pour moi une véritable source d’inspiration.

tumblr_n8997qubmp1tfhqf2o1_1280

Sa voix puissante, ses accords de guitares parfois lourds, parfois éthérés, et l’esthétique à la fois sombre et voluptueux de son univers en font une artiste unique. Véritable écorchée vive sur scène, Emma Ruth Rundle ne semble pas appartenir à ce temps, ni être la même personne sur les planches : elle vit, incarne, pleure et souffre sa musique comme aucun autre artiste ne saurait le faire. Chacune de ses prestations est différente des autres.

emma-ruth-rundle-marked-for-death-640x640

Son authenticité remarquable, son histoire touchante et la beauté de ses textes sont une inspiration importante pour moi. Se dégage d’elle une fragilité émouvante et hors du commun, qui en devient presque poétique. Son dernier album, « Marked for Death », est sorti l’an dernier.

It was right that we did meet each other in each other’s eyes
It was right that we did see each other in our shadow sides
It was wrong then too that crazy love, loves crazy as it does
And each of us and both of us so crazy ; as it was

L’aube de nos solstices disponible en ebook portugais, espagnol et italien sur Amazon !

Mon deuxième recueil de poèmes, « L’aube de nos solstices », est enfin disponible en ebook en portugais, espagnol et italien sur Amazon. La version anglaise devrait arriver un peu plus tard dans l’année.

portugais

A aurora de nossos solstícios (portugais)
Une traduction de Carla M. C. Renard
En savoir plus

el-alba-de-nuestros-solsticios-aurelien-di-sanzo

El alba de nuestros solsticios (espagnol)
Une traduction de Beatriz Portero García
En savoir plus

italien

L’alba dei nostri solstizi (italien)
Une traduction de Ilaria Igieni
En savoir plus

 

Interview RVVS (07/01/2017)

Interview accordée à la radio RVVS lors de « La spéciale » le samedi 7 janvier 2017.

 

Pour plus d’informations :
– Site officiel de RVVS (96.2 FM) : http://rvvs.fr
– Page Facebook du livre : https://www.facebook.com/aubedenosolstices

Janvier 2017…

En parallèle d’un roman commencé en octobre dernier, le mois de janvier 2017 sera chargé en actualités puisque je participerai à une exposition collective à l’Hôtel Pasteur de Rennes, du 17 janvier au 10 février, avec un vernissage le 20 janvier. Intitulée « Girls », l’exposition est organisée par l’association RunByFeu et aura pour thème central la femme. Ce sera l’occasion pour moi de dévoiler d’anciens et de nouveaux travaux, dont une collaboration avec une dessinatrice. Plus d’informations sur l’événement Facebook.

Le même week-end, le 21 janvier, je participerai également au Salon des auteurs de Triel sur Seine, ville dont je suis originaire. L’événement aura lieu à l’espace Senet, dans la salle Maupassant, de 10h à 12h puis de 14h à 17h. A cette occasion, j’apporterai des exemplaires de mes deux recueils de poèmes.

Vous trouverez les affiches ci-dessous avec les dates, lieux et horaires…

 

15253608_1249181618472236_7872379138714713310_nsalon-des-auteurs-tss

Article dans le Vanves Infos

Vanves Infos (décembre 2016) – page 28/29vanves-infos

L’aube de nos solstices bientôt disponible en 4 langues…

ITALIEN – ESPAGNOL – ANGLAIS – PORTUGAIS
ITALIAN – SPANISH – ENGLISH – PORTUGUESE

cover

Retour presse sur « L’aube de nos solstices »

Cliquez sur les liens pour visionner les articles ou les interviews en entier.

Blogs

Bulle de Manou : « Ce recueil est tout simplement envoûtant. Il nous procure une évasion à la fois spirituelle et très physique (…) Ce sont des poèmes très forts qui nous invitent à profiter du jour présent, tel qu’il est… »

Le monde enchanté de mes lectures : « Chacun des poèmes nous embarque dans son univers, nous emprisonne dès le premier mot et nous libère lorsque l’on lit le dernier. »

Lire et philosopher pour vivre : « Voyage multiple, intellectuel, spirituel, d’une beauté exceptionnelle (…) D’ores et déjà vous avez une lectrice de plus! »

Neige de mot « C’est cette diversité qui fait d’Aurélien un bon poète. Capable de nous faire vibrer de nous emporter de retrouver l’innocence de l’enfance et l’émerveillement de l’instant présent ! »

En vers et avec tous : « Nouvelles rencontres très intéressantes avec Aurélien Di Sanzo au salon des auteurs de Triel-sur-Seine ! »

Presse papier

Le courrier des Yvelines (mars 2016)

20160309_112026.jpg

Triel Infos (mai/juin 2016)

Sans titre 2.jpg

Vanves Infos (décembre 2016) – page 28/29

vanves-infos

Radio et télé

Métalliquement Vôtre ou également à retrouver sur Youtube

Interview accordée à RVVS à retrouver sur Youtube.

Apparition 10’10 dans Le Journal d’Yvelines Première à l’occasion du Salon des auteurs de Triel sur Seine.

Revues littéraires

2 de mes poèmes dans la revue littéraire Ex Nihilo

Magazine_Cover_Mockup_a6cfjg

5 de mes poèmes traduits en Serbe et publiés dans une revue littéraire « Naslijeđe, Neovisni časopis za književnu prošlost i budućnost BiH » en Bosnie.

13244855_10208748027645528_340697575581968991_n

13245466_10208748027725530_6523103776879987705_n

Expositions

Exposition Girls organisée par RunByFeu à l’Hôtel Pasteur de Rennes (du 17 janvier au 10 février 2017)

16266129_1282132135177184_2770891791800925188_n

Apologie du hamac (04/05/2016)

13012889_10208582119337924_5138987759275088004_n

Le hamac, ce petit filet suspendu entre deux points, constitue le seul espace où, sans l’aide de mes mains, j’aime déposer mon âme. Abandonné, confiné dans cette petite toile de tissu dont l’inertie se voit bousculée par mon être chétif, je m’y abandonne comme dans une bulle, prenant soin de déposer mes soucis à l’extérieur. Car une fois le seuil passé, je ne pense plus à rien, je laisse mes pensées faire le reste et le vide s’installer en moi. Et ce vide, je le contemple, je m’en empare, saisis chaque centimètre carré de sa surface que je traduis comme autant d’opportunités de ne penser à rien.

Et c’est peut-être le seul endroit sur terre où le rien possède quelque chose de beau et d’agréable. L’intimité de cette bulle me berce de droite à gauche puis de gauche à droite. La rythmique de ce balancement, pourtant si innocent, détend mes muscles et permet à mon esprit de s’évader vers des frontières inexplorées. Et dans cette flânerie en mouvement, j’y trouve un refuge, celui d’un lieu où plus rien ne m’atteint et où tout reste à explorer. La sensibilité et l’humeur du moment font le reste.

Le reste, qu’il constitue une infime satisfaction ou un plaisir infini, ce reste, met au même niveau toutes les émotions ressenties. Elles sont reléguées au même plan, possèdent la même importance au point que j’ignore si c’est moi qui avance vers ce refuge ou si c’est ce
dernier qui s’empare de moi. Car le tissu, tels des remparts, me projette dans un monde où tout semble plus serein. Et je comprends alors, que l’importance n’est pas tant que le monde réel soit serein mais que, l’espace d’un instant, même fugace, il apparaisse tel quel.

Photo : Porvoo (Finlande) – Mars 2016

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑